Présidents de l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick

L'hon. Frederic Addison McGrand

Frederic Addison McGrand est né le 5 juillet 1895 à Keswick Ridge, dans le comté de York, au Nouveau-Brunswick. Il était le fils de Daniel et de Rose Feeney McGrand.

Il a fréquenté l’école publique de Keswick, le St. Thomas College, à Chatham, au Nouveau-Brunswick, et le New Brunswick Teachers’ College, à Fredericton, d’où il a obtenu son diplôme en 1916. Il a enseigné pendant un certain nombre d’années et a étudié par la suite la médecine à l’Université McGill, à Montréal, au Québec. Il a obtenu son doctorat en médecine en 1923.

Il a exercé la médecine à Welsford et à Fredericton Junction. Il a été conseiller du comté de Queens pour la paroisse de Petersville de 1927 à 1937 et préfet du comté de Queens de 1935 à 1937.

Le 8 septembre 1924, il a épousé May Harkin. De cette union sont nées deux filles.

Il a été élu pour la première fois à l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick comme député libéral du comté de Queens aux élections générales du 27 juin 1935 et a siégé au cours de cette législature jusqu’à sa dissolution en 1939.

En 1938, il s’est établi à Fredericton Junction. Réélu à l’Assemblée législative comme député du comté de Sunbury aux élections générales du 20 novembre 1939, du 28 août 1944 et du 28 juin 1948, il a siégé jusqu’à la dissolution de l’Assemblée législative en 1952. Il a été battu aux élections générales du 22 septembre 1952 et s’est retiré de la politique locale.

Le 4 avril 1940, il a été choisi président de l’Assemblée législative et a occupé la charge jusqu’en 1944. Le 27 septembre 1944, il a été assermenté membre du Conseil exécutif du Nouveau-Brunswick et a été nommé ministre de la Santé dans le gouvernement de l’hon. John B. McNair. Le 2 novembre 1948, il a reçu le portefeuille des Services sociaux tout en conservant celui de la Santé. Il a assumé les deux charges jusqu’au 8 octobre 1952, date de la démission du gouvernement McNair par suite de sa défaite aux élections générales de cette année-là.

Le 28 juillet 1955, il a été nommé au Sénat du Canada. Le sénateur McGrand a présidé le comité du Sénat qui a étudié la délinquance imputable aux expériences de l’enfance et, par la suite, a publié et distribué, en 1980, le rapport L’enfant en péril.

M. McGrand est décédé à l’âge de 93 ans chez lui à Ottawa, en Ontario, le 6 septembre 1988.

Source : Nouveau-Brunswick. Assemblée législative. Bureau du greffier. Orateurs de l’Assemblée législative : Province du Nouveau-Brunswick : 1786-1985, Fredericton, 1985.