Présidents de l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick

L’hon. Harry Peters

Harry Peters est né en 1789 à Gagetown, dans le comté de Queens, au Nouveau-Brunswick. Il était le fils de James et de Margaret Lester Peters, tous deux loyalistes de Hampstead, dans l’État de New York, qui sont venus au Nouveau-Brunswick à la fin de la guerre de Sécession et se sont établis à Gagetown, dans le comté de Queens.

Harry Peters s’est établi à Gagetown, au Nouveau-Brunswick, et s’est livré à l’agriculture. Il a ensuite déménagé à Saint John, où il a été commerçant pendant bien des années. Élu pour la première fois à l’Assemblée législative comme l’un des députés de Saint John aux élections générales de septembre 1816, il a été réélu aux élections générales d’octobre 1819 et de juin 1820. Aux élections générales de juin 1827, il a été élu comme un des députés du comté de Queens. Il a été élu président de l’Assemblée législative le 19 janvier 1826. Il a siégé comme député jusqu’en 1828, année de sa nomination au Conseil de Sa Majesté pour le Nouveau-Brunswick. Il est demeuré membre du Conseil de Sa Majesté jusqu’en 1832, année de l’abolition du conseil et de la constitution du Conseil législatif. Il a été nommé membre de ce dernier et y a siégé jusqu’à sa démission le 5 avril 1843.

En 1856, après la mort de Henry S. Peters, il a été nommé conservateur des titres de propriété et des testaments pour le comté de Queens, poste qu’il a occupé jusqu’à sa mort. Il est décédé le 1er mars 1871 à sa résidence de Gagetown.

Source : Nouveau-Brunswick. Assemblée législative. Bureau du greffier. Orateurs de l’Assemblée législative : Province du Nouveau-Brunswick : 1786-1985, Fredericton, 1985.