Gouvernement du Nouveau-Brunswick
Santé

Programme de traitement pour jeunes

Programme

Le Programme de traitement pour jeunes (PTJ) vise à répondre de manière efficace aux jeunes ayant de grandes difficultés de comportement dans l’ensemble du Nouveau-Brunswick. Il est constitué d’équipes régionales multidisciplinaires qui appuient les intervenants de première ligne. Ces équipes, au besoin, peuvent faire appel à un service provincial de consultation et d’évaluation situé au Centre Pierre- Caissie à Moncton.

Introduction

La recherche suggère que le travail auprès de jeunes aux prises avec de graves problèmes de comportement nécessite l’intervention de plusieurs organismes. Les chances de réussite augmentent lorsque les plans d’intervention rassemblent et coordonnent le travail des organismes qui sont déjà engagés envers la jeune personne. Le programme vise donc une étroite collaboration et une coopération soutenue entre les diverses agences et organismes en cause.

Au Nouveau-Brunswick, les ministères des Services familiaux et communautaires, de l’Éducation, de la Santé (Santé mentale et Traitement des dépendances) et de la Sécurité publique ont jugé que la mise sur pied
d’équipes cliniques régionales multidisciplinaires favoriserait l’élaboration de plans d’intervention susceptibles d’être efficaces pour les jeunes, leur famille, la communauté et l’école. Le PTJ vise les jeunes de 18 ans et moins qui sont aux prises avec de graves troubles de conduite, qui ont subi une perte significative dans leur vie familiale et qui ont des difficultés en milieux scolaire et communautaire.

Équipes régionales

Le Nouveau-Brunswick compte quatorze équipes régionales. Chaque équipe est constituée de cinq professionnels représentant l’un des cinq organismes provinciaux engagés dans le traitement des jeunes aux
prises avec des troubles de conduite.

Les équipes régionales du PTJ conseillent les intervenants de première ligne qui travaillent auprès des jeunes. Ils peuvent proposer des nouvelles pistes et stratégies à explorer avec le jeune ainsi qu’offrir un soutien et de la formation concernant le trouble des conduites. Pour avoir accès aux services d’une équipe régionale, la jeune personne devra avoir été aiguillée par un travailleur ou une travailleuse primaire représentant l’une des agences mentionnées ci-dessus.

Les équipes de première ligne examinent les recommandations, les ressources qui leur sont disponibles et voient à l’engagement de toutes les parties intéressées. Une fois les recommandations initiales formulées, les équipes assurent un suivi et révisent, au besoin, le plan d’intervention. Ce service est offert aux jeunes de 18 ans et moins et ce jusqu’au retrait du consentement parental ou de la décision du jeune de se retirer du programme s’il a atteint ses 16 ans.

Équipe provinciale

L’équipe provinciale se compose d’un(e) gestionnaire de programme, d’un(e) psychologue, d’un(e) travailleur(se) social (e) d’un(e) agent(e) pédagogique, d’une(e) pédopsychiatre, d’un(e) infirmier (ère) et
d’un(e) adjoint(e) administratif(ive). L’équipe offre des services de consultation, de sensibilisation, de
formation et de coordination aux quatorze équipes régionales et aux divers organismes provinciaux. Ces
professionnels font aussi des évaluations exhaustives des jeunes aiguillés au Centre Pierre-Caissie.
Finalement, cette équipe aide les collectivités à acquérir et conserver de hauts niveaux de compétence
dans leur travail auprès des jeunes avec de graves problèmes de comportement et guide les organismes
gouvernementaux dans la planification des services destinés à cette population.

Centre Pierre-Caissie

Le Centre Pierre-Caissie est un établissement provincial de six lits situé à Moncton. Ses services sont organisés de manière à permettre l’évaluation des jeunes dans le cadre d’un programme résidentiel. Cette évaluation
permet d’analyser le fonctionnement des jeunes sous divers aspects et de proposer des stratégies qui pourront être utilisées au retour du jeune dans sa communauté en réponse aux forces et besoins qui auront été cernés.

Admission au Centre Pierre-Caissie

Une fois les ressources communautaires épuisées dans la tentative d’aider l’enfant ou l’adolescent et sa famille,
une équipe régionale peut présenter une demande d’admission au Centre Pierre-Caissie pour fin d’évaluation par l’équipe provinciale pour l’obtention de recommandations quant au suivi. Bien que le consentement parental soit requis, seule l’équipe régionale peut demander cette admission. Dans le cas d’un jeune de 16 ans ou plus, ce dernier doit consentir à son admission.

Lorsque les jeunes retournent dans leurs milieux, les équipes régionales continuent de suivre leurs progrès en collaboration avec la famille, les fournisseurs de soins et l’intervenant de première ligne qui s’occupe du cas. Le plan est révisé au besoin et les buts fixés ainsi que les stratégies formulées sont périodiquement modifiés et adaptés de manière à favoriser l’évolution du dossier.

Collecte de l’information et rapports

Tous les renseignements recueillis et les rapports générés sont protégés en vertu des dispositions des lois relatives à la protection de la vie privée.

L’information n’est partagée qu’avec ceux et celles qui travaillent avec la famille et les jeunes et uniquement avec le consentement écrit de la famille et du jeune, s’il est âgé de plus de 16 ans. La confidentialité est donc une valeur primordiale du PTJ.

Rôle des familles, des fournisseurs de soins et de la communauté

L’engagement des familles, des fournisseurs de soins et de la communauté, particulièrement l’école, est essentiel au rétablissement du jeune. Le principal objectif du programme est de favoriser la cohérence, la cohésion et collaboration.

Lorsque le jeune est orienté vers une équipe régionale, on demande aux parents et aux intervenants de prendre part aux réunions afin de partager l’information pertinente et discuter des solutions possibles avec les membres de l’équipe.

Dans le cas d’une demande d’évaluation exhaustive par l’équipe provinciale au Centre Pierre-Caissie, on demande alors aux parents et intervenants de venir rencontrer l’équipe provinciale. Ces réunions peuvent aussi se faire face à face, par le moyen de téléconférence ou de conférence audiovisuelle. Il est important de noter que ces activités visent alors les forces et les besoins du jeune, de sa famille et de la communauté.

Les parents et les tuteurs n’ont pas à payer de frais pour les services cliniques offerts par les équipes régionales ou par le personnel au Centre Pierre-Caissie. Si le jeune est admis au Centre pour une évaluation, les parents ou tuteurs payent seulement les frais complémentaires c’est-à-dire l’allocation et les frais de pharmacie (32,50$ pour cinq semaines) ainsi que le coût des médicaments sur ordonnance qui pourraient être requis.

Comment communiquer avec le personnel du Programme de traitement pour jeunes

Pour tout commentaire ou renseignement, veuillez communiquer avec le personnel du Programme provincial de traitement pour jeunes par la poste ou par téléphone.
Programme de traitement pour jeunes
115, rue Connaught
Moncton (Nouveau-Brunswick)
E1C 3P4
Canada
(506) 856-3262