Approvisionnement et Services/ Environnement

Portes ouvertes pour discuter de la restauration de la rivière Petitcodiac (08/10/20)

NB 1523

le 20 octobre 2008

MONCTON (CNB) - Deux séances portes ouvertes prévues pour le début novembre viseront à transmettre de l'information au public concernant l'entreprise des travaux de la Phase I de la restauration de la rivière Petitcodiac.

Les séances portes ouvertes, organisées par le ministère de l'Approvisionnement et des Services et son consultant, AMEC Earth and Environmental, se tiendront à Salisbury, le mardi 4 novembre à la J.M. Armstrong Regional High School, et le mercredi 5 novembre, au Moncton Lions Senior Citizens Centre. Chaque séance se déroulera de 17 h à 20 h.

Nous voulons transmettre à la collectivité toute l'information sur les travaux que nous effectuons et que nous entreprendrons pour restaurer la rivière Petitcodiac et rétablir son libre écoulement et le libre passage des poissons , a souligné le ministre de l'Approvisionnement et des Services, Jack Keir. Ces séances portes ouvertes fourniront des renseignements exacts sur le projet et expliqueront comment les travaux de construction de la Phase 1 sont effectués en préparation de l'ouverture des vannes du pont-jetée au printemps 2010. 

Pendant les séances, le public rencontrera le groupe responsable de la mise en oeuvre du projet et recevra un rapport de l'état d'avancement des travaux. Il se tiendra des discussions sur la gestion environnementale et la surveillance de la rivière, la restauration des digues et des aboiteaux, la pose d'enrochement le long de la rive, la protection de l'ancien lieu d'enfouissement de Moncton, les améliorations du drainage au carrefour giratoire dans l'ouest de la ville et le déménagement de la conduite d'eau principale.

Approvisionnement et Services accordera des contrats de construction pour les travaux sur les digues et les aboiteaux du marais 41b, en amont du pont-jetée, et pour la protection à l'aide d'enrochement de l'ancien lieu d'enfouissement de Moncton. Afin de permettre l'exécution des travaux sur les digues, le niveau du réservoir d'amont sera abaissé d'environ un mètre. Ces travaux commenceront au cours des prochaines semaines conformément aux conditions et à la réglementation établies dans l'étude d'impact sur l'environnement et dans la législation municipale, provinciale et fédérale.

Le ministère et AMEC ont aussi présenté récemment des exposés à la Ville de Moncton, à la Ville de Dieppe et à la Ville de Riverview pour expliquer les travaux de restauration. Même si des inquiétudes ont été exprimées au sujet des effets de l'ouverture des vannes sur l'ancien lieu d'enfouissement de Moncton, le gouvernement provincial et son équipe de consultants sont persuadés que les eaux de la rivière ne s'écouleront pas assez loin pour avoir des effets sur le lieu d'enfouissement. Des mesures anti-érosion sont adoptées pour protéger les rives de la rivière, l'infrastructure de valeur et le lieu d'enfouissement avant l'ouverture des vannes.

2008-10-20

PERSONNES-RESSOURCES : Judy Cole, agente des communications, ministère de l'Approvisionnement et des Services, 506-457-7903; Jacques Paynter, communications, AMEC, 506-450-0843.

2008-10-20