Assemblée législative du Nouveau-Brunswick
Premiers ministres depuis la confédération
Page d'accueil | English

Joseph Raymond Frenette


Joseph Raymond Frenette est né à Beresford, au Nouveau-Brunswick, le 16 avril 1935. Il est le fils de Berthilde Pitre et de Samuel Frenette. Agent immobilier et homme d'affaires, il a fait ses études classiques au Collège de Bathurst. En 1994, il a reçu un doctorat honorifique en sciences politiques de l'Université de Moncton.

Ancien conseiller de la ville de Moncton et de l'ancien village de Lewisville, M. Frenette a été élu à l'Assemblée législative pour la première fois en 1974, pour représenter la circonscription de Moncton-Est. Il a été réélu en 1978, 1982, 1987, 1991 et 1995. Le 15 août 1983, il a été nommé chef intérimaire du Parti libéral du Nouveau-Brunswick, fonction qu'il a occupée jusqu'au 4 mars 1985.

Actif dans sa collectivité, il a été président de la campagne Centraide du Grand Moncton et président du club de curling Beauséjour.

Au cours de ses 13 années dans l'opposition officielle, de 1974 à 1987, M. Frenette été membre des comités permanents suivants de l'Assemblée législative : Comité de l'expansion économique, Comité de l'énergie, Comité des prévisions budgétaires, Comité de modification des lois, Comité d'administration de l'Assemblée législative, Comité des municipalités, Comité des municipalités et des corporations, Comité des privilèges, Comité de la procédure, Comité des comptes publics et Comité du Règlement de la Chambre. Il a fait partie du Comité spécial de l'alcoolisme et de l'abus des drogues, du Comité spécial des affaires des Maritimes et de l'avenir du Canada et du Comité spécial de la sécurité automobile et routière. Il a été critique financier et critique de la santé, de l'énergie et des municipalités. Il a été leader parlementaire de l'opposition en 1979-1980.

Le 27 octobre 1987, après la victoire du Parti libéral aux élections provinciales de 1987, il a été assermenté comme ministre de la Santé et des Services communautaires et a été nommé leader parlementaire du gouvernement.

Après sa réélection en 1991, il a été nommé président du conseil d'administration de la Société d'énergie du Nouveau-Brunswick. Il est demeuré leader parlementaire du gouvernement et a également été membre du Conseil de gestion.

Après les élections de 1995, il a été nommé vice-premier ministre, président du Conseil exécutif et ministre des Affaires intergouvernementales. Il a été renommé au poste de leader parlementaire du gouvernement. À l'Assemblée législative, il a présidé le Comité permanent des privilèges ainsi que le Comité permanent de la procédure et il a été membre du Comité permanent d'administration de l'Assemblée législative. Il a aussi été vice-président du Comité des politiques et des priorités, qui est un comité du Cabinet.

Après des années de service au public, il est enfin devenu premier ministre du Nouveau-Brunswick le 14 octobre 1997. Choisi unanimement par le caucus libéral pour succéder à Frank McKenna, qui avait pris sa retraite, il a été assermenté à titre de 28e premier ministre du Nouveau-Brunswick. Son mandat de premier ministre a été bref, car il a assumé la fonction à titre intérimaire jusqu'à ce qu'un nouveau chef du parti puisse être élu. Après que l'hon. Camille Thériault a été choisi pour le remplacer comme chef du Parti libéral, il a démissionné de l'Assemblée législative le 30 juin 1998.

Même s'il n'a été que brièvement premier ministre du Nouveau-Brunswick, son apport à la province en tant que député respecté titulaire de divers postes au gouvernement et à l'opposition couvre plus de 20 ans.

Il est marié à Armande Hachey, et le couple a deux enfants.



Assemblée législative du Nouveau-Brunswick
Courrier électronique | Coordonnées | Décharge