Assemblée législative du Nouveau-Brunswick
Premiers ministres depuis la confédération
Page d'accueil | English

Camille Thériault


Camille Henri Thériault est né le 25 février 1955 à Baie-Sainte-Anne, au Nouveau-Brunswick. Il est le fils de Joséphine Martin et de L. Norbert Thériault. Son père a été ministre du gouvernement de l'ancien premier ministre Louis Robichaud pendant les années 60. En 1971, avant d'être nommé au Sénat, M. Thériault père s'est porté candidat sans succès dans la course pour succéder à M. Robichaud.

Il a commencé ses études à Baie-Sainte-Anne et est diplômé de l'école secondaire de Baie-Sainte-Anne. Il détient un baccalauréat en sciences sociales avec majeure en science politique de l'Université de Moncton.

Actif au chapitre des activités communautaires, il a été membre d'ADEL-Kent-LEDA, de la chambre de commerce de Bouctouche et du club de golf de Bouctouche. Il a été vice-président des affaires corporatives de la United Maritime Fishermen Co-op et directeur général de la Commission industrielle de Kent.

Il a été directeur régional du Parti libéral pour la région de Kent et a été élu pour la première fois à l'Assemblée législative le 13 octobre 1987, à titre de député de Kent-Sud. Réélu le 23 septembre 1991, il a été nommé ministre des Pêches et de l'Aquaculture le 9 octobre 1991 par le premier ministre d'alors, Frank McKenna. Il a fait partie du Conseil de gestion, a coprésidé le comité de ministres sur la création de nouvelles options et, à l'Assemblée législative, a présidé le Comité spécial sur la représentation et la délimitation des circonscriptions électorales.

Le 27 avril 1994, il est devenu ministre de l'Enseignement supérieur et du Travail. Il a aussi été membre du Comité des politiques et priorités, qui est un comité du Cabinet. Après sa réélection le 11 septembre 1995, il a été nommé ministre du Développement économique et du Tourisme, portefeuille clé chargé d'attirer des employeurs dans la province. Il a également assumé la responsabilité du Secrétariat de l'autoroute de l'information.

Le 2 mai 1998, après la démission du premier ministre McKenna, Camille Thériault a été choisi pour remplacer le premier ministre intérimaire, Raymond Frenette, comme chef du Parti libéral. Le 14 mai suivant, en réalisation d'un rêve de famille, il a été assermenté à titre de 29e premier ministre du Nouveau-Brunswick. En tant que premier ministre, il a mis l'accent sur des politiques de création d'emplois, de meilleurs soins de santé et l'excellence en éducation pour tous les gens du Nouveau-Brunswick.

Il a été réélu aux élections générales du 7 juin 1999 ; toutefois, son Parti libéral a été défait par les Progressistes-Conservateurs, et son court mandat de premier ministre s'est terminé le 21 juin 1999. Il a été chef de l'opposition jusqu'à sa démission le 20 mars 2001.

M. Thériault a reçu l'Ordre de mérite des diplômés et des diplômées de l'Université de Moncton ainsi que le prix Paul Harris du Club Rotary Bouctouche. Il a aussi été décoré de l'Ordre de la Pléiade et a obtenu le grade de Grand Officier.

M. Thériault et sa femme, Gisèle, ont deux enfants et demeurent dans la région de Bouctouche, au Nouveau-Brunswick.



Assemblée législative du Nouveau-Brunswick
Courrier électronique | Coordonnées | Décharge