View this newsletter in your browser. / Voir ce bulletin sur notre site web.
You're receiving this message because you subscribed. / Vous recevez ce bulletin parce que vous êtes inscrit-e.
Not interested anymore? Unsubscribe / Vous n’êtes plus intéressé-e ? Se désabonner
Subscribe to Women Femmes NB / Abonnez-vous au bulletin Women Femmes NB

All Issues
2011 Issues
2012 Issues

(La version française suit)
Women Femmes NB
December 11, 2013

 

IN THIS ISSUE:

  • END THE VIOLENCE: ELKO COLONY, BARRICK, WHITE RIBBON HOST CONFERENCE TO STOP DOMESTIC VIOLENCE
  • NOTICES
  • DID YOU KNOW?
  • THE GLOBAL GENDER GAP REPORT 2013
  • INCREASED POLITICAL PARTICIPATION HELPS NARROW GLOBAL GENDER GAP IN 2013
  • LESLIE MORGAN STEINER: WHY DOMESTIC VIOLENCE VICTIMS DON'T LEAVE

Please note, our next newsletter will be distributed on
January 15, 2014.

………………………………………………………………….……………

END THE VIOLENCE: ELKO COLONY, BARRICK, WHITE RIBBON HOST CONFERENCE TO STOP DOMESTIC VIOLENCE

Presenters said these words several times during the Circle of Life - Native Conference Wednesday at the Elko Indian Colony Gymnasium. The conference had about 200 people in attendance.

The Elko Band Domestic Violence Program, Barrick Goldstrike and White Ribbon Foundation sponsored the two-day event, which concludes today.

The theme of the conference was gender-based leadership roles of Native men and boys to end violence against Native women and girls. The conference also coincides with October being Domestic Violence Awareness month.

Barrick Gold Corp. partnered with the White Ribbon Foundation globally to look for ways the company could help reduce domestic violence in the communities where Barrick operates. White Ribbon identified three different communities to participate in three-year projects, said White Ribbon Foundation Executive Director Todd Minerson. Besides Elko, the foundation will be working with communities in Papua New Guinea and Zambia.

The Toronto-based organization was started in 1991 as an effort to get men and boys involved in ending violence against women, Minerson said. The group asks men to wear white ribbons as a pledge to never commit, condone or remain silent about violence against women and girls. The effort has spread to more than 60 countries around the world.

Minerson said the organization was founded after a 1989 tragedy in Montreal where a man murdered a group of 14 women because he blamed them for what was wrong in his life.

Men in the community said they decided they had to do something to protect women, Minerson said.

“They said violence against women can't be just a woman's issue,” he said. http://bit.ly/1eN4now

 

NOTICES

REMINDER: VOICES OF NEW BRUNSWICK WOMEN CONSENSUS-BUILDING FORUM, Deadline for Submission: Wednesday, December 11, 2013  Application forms can be obtained here   http://bit.ly/18nJ6CU   or by calling 1-877-253-0266, emailing    WEB-EDF@gnb.ca

The UN Trust Fund to End Violence against Women (UN Trust Fund) - Each year, the UN Trust Fund launches and widely publicizes its Call for Proposals, soliciting applications focusing on addressing all forms of violence against women and girls. The UN Trust Fund makes the Call for Proposals available in six languages, and solicits applications in English, French and Spanish. To date, the UN Trust Fund has delivered US$ 95 million to 368 initiatives in 132 countries and territories. The UN Trust Fund to End Violence Against Women is accepting applications from civil society organizations and networks — including non-governmental, women's and community-based organizations and coalitions and operational research institutions — government authorities at the national and local levels, and UN Country Teams in partnership with governments and civil society organizations. The deadline for submission of applications is January 22 2014, 11:59 EST (GMT–5). To learn more and for application form: https://grants.unwomen.org/

"Pay Equity: It's only fair. Donate today."  -The annual fundraising campaign of the NB Coalition for Pay Equity is in full force. Contribute on line at  www.equite-equity.com  (click "Make a Donation", on the right). You can also make a donation by regular mail: 51 Williams Street, Moncton, NB, E1C 2G6. The campaign is now the only source of funding for the advocacy work of the Coalition. Pay equity is equal pay for work of equal value.

Support to Single Parents Inc. 2013 Annual General Meeting - Wednesday, December 11, 2013 at 7:00 pm. La Teraz, 154 Church Street. R.S.V.P by December 6, 2013 admin@supporttosingleparents.ca or (506) 858-1303 ext. 3301

Proposals under the Youth Justice Fund - The Department of Justice Canada is accepting proposals under the Youth Justice Fund: Guns, Gangs and Drugs component for new project proposals to respond to youth involved in the justice system and involved in, or vulnerable to, gun, gang and drug activities.  Projects must target youth who are between the ages of 12 and 17 and currently in conflict with the law, or justice professionals and/or service providers who work with these youth. The Fund generally supports projects for no more than $500,000, for a period of up to three years. Please visit the following web site http://bit.ly/1ftoYzr for more information.

Financial Assistance to Host Events during Victims Week 2014 - The Government of Canada has made funding available for organizations to host events during National Victims of Crime Awareness Week 2014 (April 6 – 12, 2014). For more information, please visit www.victimsweek.gc.ca .

A study on women's experiences of seeking help from the mental health system - To be eligible for the study: 1) you are 19 years of age or older, 2) you left an abusive relationship at least 6 months ago, and 3) you have looked for help for suicide thoughts or attempts from the mental health care system. For more information about the study, and to ask any questions about it, please call or e-mail. Petrea.Taylor@gmail.com (506) 962-4690

Community Crime Prevention Grants - The Crime Prevention Association of New Brunswick is presently accepting proposals for funding under its Local Crime Prevention Project Grant Program. This funding opportunity is being provided in the form of a grant of up to $1,000 and it is available to eligible communities and community crime prevention initiatives in New Brunswick. Visit our website for more information and to access an application form: http://www.cpanb-apcnb.ca/en/ .

Family Law Workshops in December - The classes will be presented in the language indicated. You can click on the topic to get a copy of the poster. Please note you must pre-register to attend these classes. Be sure to check this schedule http:// bit.ly/PZTALN

Hours Spent on Housework

The continued increase in the paid labour force participation of women with children has not dramatically changed the division of labour at home in New Brunswick or in Canada. Close to half of females (48%) spent 15 hours or more per week on housework in 2006, compared to 28% of males.

Visit the Equality Profile
and send us your feedback HERE


THE GLOBAL GENDER GAP REPORT 2013

The Global Gender Gap Index introduced by the World Economic Forum in 2006, is a framework for capturing the magnitude and scope of gender-based disparities and tracking their progress. The Index benchmarks national gender gaps on economic, political, education- and health-based criteria, and provides country rankings that allow for effective comparisons across regions and income groups, and over time. The rankings are designed to create greater awareness among a global audience of the challenges posed by gender gaps and the opportunities created by reducing them. The methodology and quantitative analysis behind the rankings are intended to serve as a basis for designing effective measures for reducing gender gaps.

The Index is designed to measure gender-based gaps in access to resources and opportunities in individual countries rather than the actual levels of the available resources and opportunities in those countries. We do this in order to make the Global Gender Gap Index independent from countries' the levels of development. In other words, the Index is constructed to rank countries on their gender gaps not on their development level. For example, rich countries have more education and health opportunities for all members of society and measures of education levels thus mainly reflect this well-known fact, although it is quite independent of the gender-related issues faced by each country at its own level of income. The Global Gender Gap Index, however, rewards countries for smaller gaps in access to these resources, regardless of the overall level of resources. Thus the Index penalizes or rewards countries based on the size of the gap between male and female enrolment rates, but not for the overall levels of education in the country. http://bit.ly/HeJfMl

 

INCREASED POLITICAL PARTICIPATION HELPS NARROW GLOBAL GENDER GAP IN 2013

The world's gender gaps narrowed slightly in 2013 on the back of definite if not universal improvements in economic equality and political participation between the sexes, according to the Global Gender Gap Report 2013 , which is published today.

The eighth annual edition of the Report ranks 136 countries on their ability to close the gender gap in four key areas: economic participation and opportunity, political empowerment, health and survival, educational attainment, political participation and economic equality. Of the 133 countries that were measured in  both 2012 and 2013, 86 actually improved their gender gap during this time. Overall, the Report finds Iceland the most advanced country in the world in terms of gender equality for the fifth year running. It, along with Finland (2nd), Norway (3rd) and Sweden (4th), has now closed over 80% of its gender gap. These countries are joined in the top 10 by the Philippines, which enters the top five for the first time, Ireland (6th), New Zealand (7th), Denmark (8th), Switzerland (9th) and Nicaragua (10th). http://bit.ly/1eOddSS

 

LESLIE MORGAN STEINER: WHY DOMESTIC VIOLENCE VICTIMS DON'T LEAVE

Leslie Morgan Steiner was in “crazy love” -- that is, madly in love with a man who routinely abused her and threatened her life. Steiner tells the dark story of her relationship, correcting misconceptions many people hold about victims of domestic violence, and explaining how we can all help break the silence.
http://bit.ly/1gmDPxV

 

IN PARTING

There are two things to aim at in life: first, to get what you want, and after that, to enjoy it. Only the wisest of mankind achieve the second.

- Logan Pearsall Smith, in Afterthoughts, 1931.

 

 

 

web-edf@gnb.ca
Toll free:
1-877-253-0266
Fax: (506) 453-7977  
www.gnb.ca/women

Women Femmes NB
is sent out twice a month by the provincial government Women's Equality Branch. It provides news related to equality issues, including events, studies, initiatives and information from women's groups, governments, universities, etc.

**Text from non-governmental sources will be published in the language(s) in which it is provided.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     
 
Women Femmes NB
le 11 décembre 2013
 

DANS CE NUMÉRO :
  • L'AUGMENTATION DE LA PARTICIPATION EN POLITIQUE CONTRIBUE À COMBLER L'ECART ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES EN 2013
  • AVIS
  • LE SAVIEZ-VOUS?
  • KELLIE LEITCH DÉNONCE LE VIOL COME ARME DE GUERRE
  • LE TRAVAIL NON RÉNUMÉRÉ DES FEMMES AU FOYER, UN « ENJEU MAJEUR DES DROITS HUMAINS », SELON UNE EXPERTE DE L'ONU

Veuillez noter que notre prochain bulletin sera distribué
le 15 janvier 2014.


………………………………………………………………………………

L'AUGMENTATION DE LA PARTICIPATION EN POLITIQUE CONTRIBUE À COMBLER L'ECART ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES EN 2013

Sur le plan mondial, l'écart entre les hommes et les femmes s'est légèrement rétréci en 2013 grâce à certaines améliorations ponctuelles sur le plan de l'égalité économique et de la participation à la vie politique, selon le Global Gender Gap Report 2013 qui paraît aujourd'hui.

La 8e édition annuelle du Rapport classe 136 pays en se basant sur leur capacité à combler l'écart entre les genres dans quatre secteurs clés : la santé et la survie, le niveau d'études, la participation à la vie politique et l'égalité économique. Parmi les 133 pays déjà étudiés en 2012, 86 ont réussi à améliorer leur situation en 2013. D'une façon générale, l'Islande est la mieux classée en termes d'égalité entre les sexes, ceci pour la 5e année de suite. Avec la Finlande (2e), la Norvège (3e) et la Suède (4e), l'Islande a réussi à combler les 80% de l'écart entre les genres. Parmi les 10 premiers pays, (…) http://bit.ly/1acsKN9

 

AVIS

RAPPEL: FORUM DE CONCERTATION LES VOIX DES FEMMES DU NOUVEAU-BRUNSWICK, Date limite pour faire une soumission : le mercredi 11 décembre 2013.  Il est possible d'obtenir des formulaires ici à http://bit.ly/1ezN7Dt   ou en communiquant avec la Direction de l'égalité des femmes par téléphone, au 1-877-253-0266, par courriel, à l'adresse   
WEB-EDF@gnb.ca  

Le Fonds d'affectation spéciale des Nations Unies pour l'élimination de la Violence à l'égard des Femmes (Fonds d'affectation spéciale de l'ONU) le Fonds d'affectation spéciale des Nations Unies lance un Appel à Candidatures et en fait largement la promotion, sollicitant des candidatures mettant l'accent sur la lutte contre toutes les formes de violence contre les femmes et les filles. Nations Unies lance l'Appel à Propositions dans six langues, et sollicite des candidatures en Anglais, Français et Espagnol. À ce jour, le Fonds d'affectation spéciale des Nations Unies a octroyé près de 95 millions à 368 initiatives dans 132 pays et territoires. Le Fonds d'affectation spéciale des Nations Unies accepte des demandes pour son 18e cycle de subventions (2013) pour les organisations et les réseaux de la société civile - y compris les organisations non gouvernementales, de femmes et communautaires et les organismes de recherche opérationnelles et les coalitions - les autorités gouvernementales aux niveaux national et local, et les Équipes de pays des Nations Unies, en partenariat avec les gouvernements et les organisations de la société civile. La date limite pour la soumission des demandes est le 22 janvier 2014, à 11h59 EST (GMT–5). Pour en savoir plus et pour le formulaire : https://grants.unwomen.org/

Campagne "L'équité salariale: J'y crois. Je donne !"  - La campagne de financement annuelle de la Coalition pour l'équité salariale du Nouveau-Brunswick bat son plein. Contribuez en ligne à www.equite-equity.com (cliquez sur "Faites un don" en haut à droite) ou par la poste au 51, rue Williams, Moncton, N.-B., E1C 2G6. La campagne est maintenant la seule source de financement pour le travail de revendication de la Coalition. L'équité salariale est un salaire égal pour un travail de valeur égale.

Le logo et les panélistes de renom du Sommet des femmes sont dévoilés ! - Le Congrès mondial acadien 2014 et le Regroupement féministe du Nouveau-Brunswick (RFNB) ont dévoilé aujourd’hui le logo et les panélistes de renom du prochain Sommet des femmes qui se déroulera lors des festivités de 2014 en Acadie des terres et forêts. Rappelons-nous que le Sommet des femmes aura lieu du 17 au 19 août 2014 à Edmundston sous la thématique. Pour plus d’information ou demande d’entrevue, veuillez communiquer avec : France Le Moignan, coordinatrice des communications CMA 2014 - France.le.moignan@cma2014.com; Tél.:(506) 737-2014 poste 5436 Sylvie Morin, présidente du RFNB, sylvie.morin@umoncton.ca; Tél. : (506) 737-5050 poste 5130.

L’assemblée générale annuelle 2013 de soutien aux parents uniques inc. - le mercredi 11 décembre 2013 à 19h00. La Teraz, 154 rue Church. Veuillez confirmer votre présence d’ici le 6 décembre 2013 au admin@supporttosingleparents.ca ou 506 858-1303 poste 3301.

Le ministère de la Justice Canada dispose présentement de financement pour prendre des mesures à l'égard des jeunes - Le ministère de la Justice Canada, sous la composante Armes à feu, gangs et drogues du Fonds du système de justice pour les jeunes, dispose présentement de financement pour prendre des mesures à l'égard des jeunes ayant des démêlés avec le système de justice et impliqués dans des activités liées aux armes à feu, aux gangs et aux drogues, ou susceptibles de l'être. Les projets doivent viser les jeunes âgés de 12 à 17 ans qui ont actuellement des démêlés avec le système de justice, les professionnels de la justice ou les fournisseurs de services qui travaillent auprès de ces jeunes. Le Fonds finance généralement des projets pour un maximum de 500 000 $ sur une période d'un maximum de trois ans. Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le site web http://bit.ly/1bQXVvG

Aide financière pour l'organisation d'activités dans le cadre de la Semaine des victimes 2014 - Le gouvernement du Canada mettra du financement disponible pour les organisations qui coordonnent des activités dans le cadre de la Semaine nationale de sensibilisation aux victimes d'actes criminels (le 6 avril au 12 avril 2014). Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Web : www.semainedesvictimes.gc.ca .

Projet de leadership pour les filles et les jeunes femmes - Le projet Préparer la réussite des filles et des jeunes femmes est à la recherche de jeunes femmes francophones de 19 à 25 ans désireuses d'explorer le leadership féminin dans le cadre d'un nouveau projet novateur dans la région du Grand Moncton. Par le biais de la photographie, les participantes exploreront le concept du leadership en prenant des photos qui illustrent ou représentent leurs idées, leurs expériences et leur compréhension du leadership féminin. Les photos serviront de point de départ pour lancer des idées d'actions communautaires. Pour plus d'information, veuillez communiquer avec Barbara Aubie au (506) 858-1303 poste 3304, ou encore par courriel à pssa_barbara_aubie@hotmail.com .

Subventions pour la prévention du crime dans les collectivités accepte actuellement les demandes de financement - L'Association de la prévention du crime du Nouveau-Brunswick accepte actuellement les demandes de financement sous le Programme de subvention de projet local de prévention du crime. Cette possibilité de financement revêt la forme d'une subvention pouvant atteindre 1000 $ offert aux collectivités admissibles et visant des initiatives de prévention du crime au Nouveau-Brunswick. Prière de communiquer avec diane.hawkins@gnb.ca pour des renseignements supplémentaires et pour obtenir un formulaire de demande.

Ateliers en droit de la famille pour decembre - Les cours seront présentés dans la langue précisée. Vous pouvez cliquer sur le sujet traité pour obtenir un exemplaire de l'affiche. Voir l 'horaire: http:// bit.ly/QaBvsH

 

Nombre d'heures consacrées aux travaux ménagers

L'augmentation importante du nombre de familles dont la mère est sur le marché du travail n'a pas modifié de façon dramatique la division du travail non rémunéré à la maison au Nouveau-Brunswick comme au Canada. Près de la moitié (48%) des femmes au N.-B. et 28% des hommes ont consacré 15 heures ou plus par semaine aux travaux ménagers en 2006.

Visitez le Profil Égalité
et envoyez-nous vos commentaires ICI

 

KELLIE LEITCH DÉNONCE LE VIOL COME ARME DE GUERRE

La ministre fédérale de la Condition féminine, Kellie Leitch, déplore les pratiques «répugnantes» que sont le viol comme arme de guerre et le mariage forcé de jeunes filles dans les pays en voie de développement.

Mais la ministre défend le refus du Canada de financer tout projet qui pourrait aider les victimes de telles pratiques à se faire avorter.

Mme Leitch, qui était ce vendredi aux bureaux des Nations unies, à New York, pour souligner la Journée internationale des filles, a affirmé à La Presse Canadienne que le Canada se devait d'établir certains objectifs d'aide internationale et avait choisi de s'attarder à la santé maternelle et infantile prénatale et postnatale.

En tant que chirurgienne pédiatrique, elle s'est dite confiante que le Canada avait choisi les bons objectifs à atteindre.

La ministre a fait valoir que le gouvernement canadien se concentrait sur les domaines où il pouvait vraiment faire une différence, comme l'amélioration des conditions, souvent dégoûtantes, dans lesquelles bon nombre de femmes donnent naissance à travers le monde.

«Comme médecin, je crois fortement que nous avons opté pour la bonne voie. Les soins prénataux et postnataux représentent le secteur dans lequel nous aurons l'impact le plus important pour sauver la vie d'enfants et de leurs mères», a fait valoir Mme Leitch en entrevue téléphonique depuis New York.

Elle a souligné que l'accouchement est l'une des principales causes de décès chez les jeunes femmes de 15 à 19 ans, et a mis cette situation sur le compte des conditions déplorables dans lesquelles elles sont souvent contraintes de donner naissance. http://bit.ly/19NzazC

 

LE TRAVAIL NON RÉNUMÉRÉ DES FEMMES AU FOYER, UN «ENJEU MAJEUR DES DROITS HUMAINS », SELON UNE EXPERTE DE L'ONU

24 octobre 2013 – La cuisine, le nettoyage et la prise en charge des enfants et des personnes âgées devraient être des responsabilités collectives, plutôt que d'échoir entièrement aux femmes, a affirmé jeudi une experte indépendante des Nations Unies, en prévenant que le travail non rémunéré qui n'est pas réparti équitablement est un facteur de pauvreté et d'exclusion sociale pour les femmes.

« Je demande aux États de reconnaître les prestations de soins non rémunéré comme un enjeu majeur des droits humains », a déclaré la Rapporteuse spéciale des Nations Unies sur l'extrême pauvreté, Magdalena Sepúlveda, devant la Troisième Commission de l'Assemblée générale de l'ONU, chargée des questions sociales, humanitaires et culturelles.

« Les prestations de soins non rémunérées sont au fondement de toute société et déterminantes pour la croissance économique et le développement social », a-t-elle noté. « Toutefois, elles ont souvent été négligées ou tenues pour acquises par les décideurs politiques, ce qui a eu un impact énorme sur la pauvreté des femmes et l'exercice de leurs droits. »

Mme Sepúlveda, venue à New York ce mois-ci aux côtés de nombreux autres experts indépendants pour faire rapport devant la Commission, a observé que les femmes des pays développés et en développement font davantage d'heures que les hommes lorsque le travail non rémunéré est pris en compte, mais reçoivent de plus faibles revenus et moins de reconnaissance.

Elle recommande donc aux États de veiller à ce que les services publics et les infrastructures nécessaires – notamment les services de garde d'enfants, les systèmes de santé et l'approvisionnement énergétique et en eau – soient en place pour soutenir les soins, en particulier dans les zones défavorisées.

Suite : http://bit.ly/18U4MqM


EN FIN DE COMPTE

Emily Dickinson : « Elle n'a presque jamais quitté sa maison et elle
a tout compris. »

- Frederick Wiseman, France Culture, 8 août 2011, cité dans l'Abécédaire de Marie-Victoire Louis.

 

web-edf@gnb.ca
Sans frais : 1-877-253-0266
télécopieur : (506) 453-7977
www.gnb.ca/femmes

Women Femmes NB est publié deux fois par mois par la Direction de l'égalité des femmes du gouvernement provincial. Il diffuse des nouvelles sur les questions d’égalité - des événements, des rapports, des initiatives et des renseignements nous provenant des groupes de femmes, des gouvernements, des universités et autres.

**Les textes fournis par des organismes non gouvernementaux seront publiés dans la ou les langues dans lesquelles ils nous sont fournis.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     

To unsubscribe, click here. / Pour désabonner, cliquez ici.
Subscribe to Women Femmes NB / Abonnez-vous au bulletin Women Femmes NB
Questions or comments? E-mail us at web-edf@gnb.ca or call 1-877-253-0266
. / Avez-vous des questions ou des commentaires?
Communiquez avec nous par courriel
web-edf@gnb.ca ou sans frais 1-877-253-0266
Women's Equality Branch | 551 King Street, Suite A | Fredericton, NB E3B 5H1 / Direction de l'égalité des femmes
551, rue King, suite A | Fredericton, N.-B. E3B 5H1