Voir ce bulletin sur notre site web. / View this newsletter in your browser.
Vous recevez ce bulletin parce que vous êtes inscrit-e. / You're receiving this message because you subscribed.
Vous n’êtes plus intéressé-e ? Se désabonner / Not interested anymore? Unsubscribe
Abonnez-vous au bulletin Women Femmes NB. / Subscribe to Women Femmes NB

Tous les numéros
2011 Bulletins
2012 Bulletins
(English version follows)
Women Femmes NB
le 27 novembre 2013
 

DANS CE NUMÉRO :

  • FORUM DE CONCERTATION LES VOIX DES FEMMES DU NOUVEAU-BRUNSWICK
  • AVIS
  • LE SAVIEZ-VOUS?
  • MARCHE DE SENSIBILISATION DE LIA RENAUD AU SUJET DE LA TRAITE DES PERSONNES
  • LE GOUVERNEMENT DÉPOSE UN PROJET DE LOI POUR SÉVIR CONTRE LA CYBERINTIMIDATION
  • LES RÉFORMES DE L'ASSURANCE-EMPLOI: LES FEMMES EN ÉCOPENT

………………………………………………………………….……………

FORUM DE CONCERTATION LES VOIX DES FEMMES DU NOUVEAU-BRUNSWICK

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick met sur pied un forum indépendant dont le mandat est de promouvoir l'égalité des femmes et des filles et d'améliorer leurs vies. Le forum conseillera le gouvernement provincial sur des questions qui intéressent les femmes et il sensibilisera le grand public à certains enjeux.

Le Forum de concertation des Voix des femmes du Nouveau-Brunswick cherche précisément pour des membres du nord du Nouveau Brunswick, incluant : la Péninsule acadienne, les comtés de Madawaska, de Restigouche, et de Victoria.

Le forum est le fruit du Sommet des femmes tenu en 2011 et des réunions que le gouvernement a eues au cours de la dernière année avec le Groupe de travail sur les voix des femmes du Nouveau-Brunswick. Il sera composé de représentantes de groupes de femmes et d'organismes qui ont le mandat de s'occuper de questions d'intérêt pour les femmes. Le Forum pourra aussi comprendre des personnes représentant des domaines qui sont d'un intérêt particulier pour les femmes, mais au sein desquels il n'existe actuellement aucun groupe ou organisme.  

Les candidates doivent être résidentes du Nouveau-Brunswick et appuyer les objectifs et les principes d'égalité des femmes. Les femmes et les organisations intéressées sont invitées à remplir un formulaire de demande pour expliquer comment elles répondent aux critères établis.  

Les organisations ou les personnes intéressées à siéger au forum sont invitées à soumettre un formulaire de demande d'ici le mercredi 11 décembre 2013. Il est possible d'obtenir des formulaires en communiquant avec la Direction de l'égalité des femmes par téléphone, au 1-877-253-0266, par courriel, à l'adresse 
WEB-EDF@gnb.ca
http://bit.ly/1ezN7Dt

 

AVIS

Journée nationale de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes (Fredericton) - L'honorable Marie-Claude Blais, Ministre responsable de l'égalité des femmes, vous inviteà un événement pour marquer la Journée nationale de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes à la Place Chancery (675, rue King, à Fredericton) le vendredi 6 décembre à 8h00 . Cette journée marque l'anniversaire du décès de 14 femmes qui ont été visées et tuées en raison de leur sexe le 6 décembre 1989 à l'École Polytechnique de Montréal, tragédie connue depuis comme le massacre de Montréal. Pour des renseignements supplémentaires, veuillez contacter Silke.Brabander@gnb.ca ou téléphoner le (506) 444-3024.  

Marche commémorative et d'action vendredi 6 décembre 2013 (Bathurst) - En mémoire de toutes les victimes de violence, qu'elles soient encore parmi nous ou que leur âme ait trouvé refuge vers un monde meilleur, une marche commémorative et d'action contre la violence aura lieu le vendredi 6 décembre, à midi. Le départ se fera du stationnement de l'Église Sainte-Famille, suivi d'une cérémonie au Centre des Jeunes de Bathurst. Venez commémorer les victimes disparues et donner espoir aux survivantes!

Journée nationale de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes (Riverview) - Vous êtes invités à participer à une vigile à la Chandelle le vendredi le 6 décembre 2013 (18h30). Centre Fr. Dan Bohan, 5, promenade Fatima, à coté de l'hôtel de ville de Riverview suivi d'une vigile à la chandelle et le dépôt des roses au Monument au Parc Caseley. Pour de plus amples renseignements : (506) 852-9609

Le logo et les panélistes de renom du Sommet des femmes sont dévoilés ! - Le Congrès mondial acadien 2014 et le Regroupement féministe du Nouveau-Brunswick (RFNB) ont dévoilé aujourd’hui le logo et les panélistes de renom du prochain Sommet des femmes qui se déroulera lors des festivités de 2014 en Acadie des terres et forêts. Rappelons-nous que le Sommet des femmes aura lieu du 17 au 19 août 2014 à Edmundston sous la thématique. Pour plus d’information ou demande d’entrevue, veuillez communiquer avec : France Le Moignan, coordinatrice des communications CMA 2014 - France.le.moignan@cma2014.com; Tél.:(506) 737-2014 poste 5436 Sylvie Morin, présidente du RFNB, sylvie.morin@umoncton.ca; Tél. : (506) 737-5050 poste 5130.

L’assemblée générale annuelle 2013 de soutien aux parents uniques inc. - le mercredi 11 décembre 2013 à 19h00. La Teraz, 154 rue Church. Veuillez confirmer votre présence d’ici le 6 décembre 2013 au admin@supporttosingleparents.ca ou 506 858-1303 poste 3301.

Le ministère de la Justice Canada dispose présentement de financement pour prendre des mesures à l'égard des jeunes - Le ministère de la Justice Canada, sous la composante Armes à feu, gangs et drogues du Fonds du système de justice pour les jeunes, dispose présentement de financement pour prendre des mesures à l'égard des jeunes ayant des démêlés avec le système de justice et impliqués dans des activités liées aux armes à feu, aux gangs et aux drogues, ou susceptibles de l'être. Les projets doivent viser les jeunes âgés de 12 à 17 ans qui ont actuellement des démêlés avec le système de justice, les professionnels de la justice ou les fournisseurs de services qui travaillent auprès de ces jeunes. Le Fonds finance généralement des projets pour un maximum de 500 000 $ sur une période d'un maximum de trois ans. Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le site web http://bit.ly/1bQXVvG

Aide financière pour l'organisation d'activités dans le cadre de la Semaine des victimes 2014 - Le gouvernement du Canada mettra du financement disponible pour les organisations qui coordonnent des activités dans le cadre de la Semaine nationale de sensibilisation aux victimes d'actes criminels (le 6 avril au 12 avril 2014). Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Web : www.semainedesvictimes.gc.ca .

Condition féminine Canada lance un appel de propositions - pour inviter les organismes à soumettre une demande de financement  qui a pour but d'éliminer la Cyberviolence et la violence sexuelle faites aux filles et aux femmes. La date limite pour présenter une demande dans le cadre de cet appel de propositions est le 1er décembre 2013 à 23 h 59, heure avancée du Pacifique. Consultez notre site web pour des renseignements additionnels.

Les environnements des enfants, leur santé et leur bien-être : déceler
les relations
- Quels sont les effets des environnements de nos enfants sur leur santé et leur bien-être? Un évènement du Collectif pour la santé des enfants et l'environnement au Nouveau-Brunswick. Jeudi 28 novembre 2013 de 8 h 30 à 16 h Killarney Lake Lodge, Fredericton. Cliquez ici pour plus d'informations et pour vous inscrire! http://bit.ly/1dmodWC

Projet de leadership pour les filles et les jeunes femmes - Le projet Préparer la réussite des filles et des jeunes femmes est à la recherche de jeunes femmes francophones de 19 à 25 ans désireuses d'explorer le leadership féminin dans le cadre d'un nouveau projet novateur dans la région du Grand Moncton. Par le biais de la photographie, les participantes exploreront le concept du leadership en prenant des photos qui illustrent ou représentent leurs idées, leurs expériences et leur compréhension du leadership féminin. Les photos serviront de point de départ pour lancer des idées d'actions communautaires. Pour plus d'information, veuillez communiquer avec Barbara Aubie au (506) 858-1303 poste 3304, ou encore par courriel à pssa_barbara_aubie@hotmail.com .

Fondation Muriel McQueen Fergusson (FMMF) Souper de Gala 2013: Trouver la voix - Linden MacIntyre - Linden MacIntyre est un des journalistes les plus reconnus et respectés au Canada, ainsi qu'auteur à succès. La violence est également un thème exploité par M. MacIntyre dans ses oeuvres de fiction, y compris son roman publié en 2009. Date : le 29 Novembre , Coût du billet : 150 $ (un reçu d'impôt pour don de bienfaisance au montant de 75 $ sera remis). Communiquez avec la Fondation pour plus de renseignements ou pour acheter un bille Téléphone : 506 472-5085 Courriel: mmff@unb.ca

Subventions pour la prévention du crime dans les collectivités accepte actuellement les demandes de financement - L'Association de la prévention du crime du Nouveau-Brunswick accepte actuellement les demandes de financement sous le Programme de subvention de projet local de prévention du crime. Cette possibilité de financement revêt la forme d'une subvention pouvant atteindre 1000 $ offert aux collectivités admissibles et visant des initiatives de prévention du crime au Nouveau-Brunswick. Prière de communiquer avec diane.hawkins@gnb.ca pour des renseignements supplémentaires et pour obtenir un formulaire de demande.

Ateliers en droit de la famille pour novembre - Les cours seront présentés dans la langue précisée. Vous pouvez cliquer sur le sujet traité pour obtenir un exemplaire de l'affiche. Voir l 'horaire: http:// bit.ly/QaBvsH

 

Bénéficiaires de congés parentaux

Plus de 9 personnes sur 10 (92%) qui prennent un congé parental sont les mères. En 2011, 2 806 femmes et 238 hommes au N.-B. ont touché des prestations parentales du programme de l'Assurance-emploi, en hausse de 617 et 17, respectivement, en 1997.

Visitez le Profil Égalité
et envoyez-nous vos commentaires ICI

MARCHE DE SENSIBILISATION DE LIA RENAUD AU SUJET DE LA TRAITE DES PERSONNES - Beth Lyons, Directrice associée, YWCA Moncton

Le 2 août 2013, un groupe d'activistes qui s'opposent à la traite des personnes a terminé une marche de 280 km entre Truro et Moncton. La marche avait été organisée pour sensibiliser la population au sujet de la traite des personnes sur la côte est du Canada, en particulier sur la route de la traite entre les régions de Halifax et de Moncton.

L'organisatrice de la marche, Lia Renaud, est une jeune femme originaire de l'Ontario qui réside maintenant en Nouvelle-Écosse. Mme  Renaud a décidé d'organiser la marche après avoir assisté à une conférence sur la lutte contre la traite des personnes en Nouvelle-Écosse, inspirée par l'engagement et l'énergie des personnes qui l'entourent. Elle l'a fait en tant que simple citoyenne, n'ayant aucune affiliation à un organisme gouvernemental ou à une organisation non gouvernementale, et elle a reçu un appui considérable des autres personnes qui se sont jointes à elle.

La marche a duré quatre jours en tout. Mme  Renaud et une autre jeune femme, Jessica McDonald, de la Première Nation de Milbrook, près de Truro, ont participé à la marche au complet, accompagnées par un nombre total de 15 personnes venant des collectivités qui se trouvaient sur leur itinéraire. Les participants se sont relayés et ont franchi les distances en marchant ou en courant pendant qu'une « voiture de sécurité » les suivait et a transporté ceux qui avaient grandement besoin d'un moment de répit. En cours de route, des députés, des maires et le chef d'une Première Nation ont assisté à la marche.

Lorsque la marche est arrivée à sa fin, Mmes Renaud et McDonald souffraient toutes deux de blessures musculaires et d'éraflures superficielles, mais étaient ravies. Une fois à Moncton, le YWCA a convié Mmes Renaud et McDonald ainsi que les bénévoles qui les accompagnaient à une petite réception où elles ont pu parler de la traite des personnes devant les organisateurs communautaires de l'endroit et les médias.

Durant la réception, Mme Renaud a abordé la situation de la traite des personnes en Ontario. Elle a parlé d'une amie, victime de la traite des personnes, qui a seulement réussi à s'en sortir il y a quatre ans et dont la vie continue d'être en danger parce qu'elle a décidé de parler de son expérience. Mme Renaud explique que son amie avait été préparée par un copain en vue de son recrutement dans les activités de traite et qu'elle a été exploitée ainsi pendant 8 ans.

Mme Renaud a souligné que la traite des personnes n'est pas ce que l'on s'imagine et que, de plus en plus, les victimes qui sont exploitées dans le commerce du sexe sont forcées de travailler dans des clubs ou des maisons plutôt que dans la rue. Mme McDonald a aussi fait le lien entre le problème des femmes autochtones disparues ou assassinées et la traite des personnes.

Mmes Renaud et McDonald ont fait attention pour que la marche même ne domine pas la discussion, ni la couverture médiatique, insistant que la traite des personnes demeure le point de mire. Les deux femmes ont déclaré que la marche avait été un succès et n'était qu'un point de départ pour le travail qu'il reste à faire à l'égard du problème. « Nous espérons que la marche suscitera des changements et se traduira par un mouvement de bien plus grande envergure », a expliqué Mme Renaud. http://bit.ly/1aWiRRO, http://bit.ly/16dOIcM


LE GOUVERNEMENT DÉPOSE UN PROJET DE LOI POUR SÉVIR CONTRE LA CYBERINTIMIDATION

L'honorable Peter MacKay, C.P., c.r., député de Nova-Centre, ministre de la Justice et procureur général du Canada, a déposé aujourd'hui un projet de loi pour réprimer les comportements criminels associés à la cyberintimidation. Ce projet de loi témoigne de la ferme résolution du gouvernement de voir à mieux protéger les Canadiens et Canadiennes contre l'exploitation en ligne. Le ministre MacKay était accompagné de l'honorable Steven Blaney, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile.

« Notre gouvernement est déterminé à protéger les enfants contre les prédateurs en ligne et l'exploitation en ligne. Nous avons le devoir d'aider à mettre fin au harcèlement et à l'exploitation nuisibles en ligne. La cyberintimidation s'étend bien au-delà de l'intimidation dans la cour d'école et, dans certains cas, elle peut devenir une activité criminelle, a dit le ministre MacKay. Il suffit d'un simple clic pour qu'une personne devienne une victime devant les yeux de la planète entière. Comme nous l'avons vu trop souvent, ce type de comportement peut détruire des vies. Il appelle clairement une intervention plus musclée de la justice pénale, et nous avons l'intention d'y voir. »

La mesure présentée aujourd'hui :

  • Interdirait la distribution non consensuelle d'images intimes;
  • Autoriserait un juge à ordonner le retrait d'images intimes d'Internet;
  • Permettrait à un juge d'ordonner la saisie de l'ordinateur, du téléphone cellulaire ou d'un autre appareil mobile utilisé pour commettre l'infraction;
  • Permettrait le remboursement à la victime des frais engagés pour faire retirer les images intimes d'Internet ou d'ailleurs;
  • Autoriserait un juge à émettre une ordonnance pour empêcher une personne de distribuer des images intimes.

Les pouvoirs d'enquête proposés pour identifier ce type de cybercrime et d'autres et pour y remédier seraient encadrés par un contrôle judiciaire approprié. http://bit.ly/1aHFKZ2


LES RÉFORMES DE L'ASSURANCE-EMPLOI: LES FEMMES EN ÉCOPENT

CNW Telbec/ - « Alors que le régime d'assurance-emploi a toujours discriminé les femmes, les nouvelles mesures accentuent cette tendance en réduisant encore plus leur accès aux prestations », affirme Alexa Conradi, présidente de la Fédération des femmes du Québec (FFQ).  Tel est le message du mémoire que la FFQ, le Conseil d'intervention pour l'accès des femmes au travail (CIAFT) et quatre autres groupes de femmes présentent à la Commission nationale d'examen sur l'assurance-emploi aujourd'hui.

« La principale discrimination à l'égard des femmes actuellement provient du fait que l'admissibilité et la durée des prestations sont déterminées par le nombre d'heures travaillées, ce qui désavantage nettement les personnes travaillant à temps partiel dont les trois quarts sont les femmes chez les 25 à 54 ans », souligne madame Rose, porte-parole du CIAFT sur ce dossier. « En 2012, le ratio entre le nombre de femmes comptées comme chômeuses était de 43%, inférieur de 12 points de pourcentage au ratio des hommes et en baisse de 13 points par rapport à 2009 ». Les nouvelles mesures visent à forcer les «prestataires fréquents» à accepter des emplois payant aussi peu que 70% de leur salaire antérieur dans des délais de plus en plus courts. « Contrairement à ce qu'on peut imaginer, les femmes risquent d'être les plus affectées puisque 12% des femmes âgées de 25 à 54 ans, comparativement à 10% des hommes, occupent un emploi temporaire. Leur salaire étant plus faible, de plus en plus de femmes n'auront d'autre choix que d'accepter n'importe quel emploi au salaire minimum », poursuit madame Conradi.  « Le problème sera particulièrement aigu dans les régions éloignées où il y a peu d'emplois pour les femmes.  À Montréal, ce sont les immigrantes qui écoperont le plus…» (…) http://bit.ly/17oh6i9

 


EN FIN DE COMPTE

Je dis que les mâles et femelles sont jetés au même moule ; sauf l'institution et l'usage, la différence n'y est pas grande.

- Michel Eyquem de Montaigne, philosophe français, 1533-92.

 


 

 

web-edf@gnb.ca
Sans frais : 1-877-253-0266
télécopieur : (506) 453-7977
www.gnb.ca/femmes

Women Femmes NB
est publié deux fois par mois par la Direction de l'égalité des femmes du gouvernement provincial. Il diffuse des nouvelles sur les questions d’égalité - des événements, des rapports, des initiatives et des renseignements nous provenant des groupes de femmes, des gouvernements, des universités et autres.

**Les textes fournis par des organismes non gouvernementaux seront publiés dans la ou les langues dans lesquelles ils nous sont fournis.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     

 

Women Femmes NB
November 27, 2013

 

 

IN THIS ISSUE:

  • VOICES OF NEW BRUNSWICK WOMEN CONSENSUS-BUILDING FORUM
  • NOTICES
  • DID YOU KNOW?
  • LIA RENAUD HUMAN TRAFFICKING WALK
  • CYBERBULLYING AND THE NON-CONSENSUAL DISTRIBUTION OF INTIMATE IMAGES
  • STATEMENT OF UN WOMEN EXECUTIVE DIRECTOR PHUMZILE MLAMBO-NGCUKA AT THE SECURITY COUNCIL OPEN DEBATE ON WOMEN


………………………………………………………………………………

VOICES OF NEW BRUNSWICK WOMEN CONSENSUS-BUILDING FORUM

The Government of New Brunswick is establishing an independent forum to advance equality and improve the lives of women and girls. The forum will provide advice to the provincial government on matters of interest to women while bringing issues to public attention.

The Voices of New Brunswick Women Consensus-Building Forum  is specifically seeking forum members from Northern New Brunswick including: Madawaska Co., Restigouche Co., Victoria Co., and the Acadian Peninsula.  

The forum is the result of the Women's Summit in 2011 and meetings held during the last year between the provincial government and the Voices of New Brunswick Women Working Group. Membership will consist of representatives from women's groups and organizations mandated to work on matters of interest to women. Membership may also include individuals representing specific areas of interest to women where no group or organization currently exists.  

Applicants must be women, residents of New Brunswick, and support the objectives and principles of women's equality. Interested organizations or individuals are invited to fill out an application form demonstrating how they meet the selection criteria for the forum.

Organizations or individuals interested in sitting on the Forum are invited to submit an application before  Wednesday, December 11, 2013. Application forms can be obtained by calling 1-877-253-0266, emailing    WEB-EDF@gnb.ca http://bit.ly/18nJ6CU

 

NOTICES

There will be a “Trades & Tech Gala for Girls” event happening in Fredericton on Tuesday, December 3rd from 5:30-8:00pm at Leo Hayes High School. Come explore exciting careers in skilled trades, technologies and engineering!
All high school aged girls in the Fredericton area are welcome to attend!
This is a free event, with dinner provided, where girls have the opportunity to  meet fascinating women from their communities working in non-traditional fields. There will be many great door prizes, including an iPad! Please visit http://bit.ly/qPi3VN or
email kate.mclean@gnb.ca to register.

National Day of Remembrance and Action on Violence Against Women (Fredericton) – The Honourable Marie-Claude Blais, Minister responsible for Women's Equality, invites you to join us in commemorating the National Day of Remembrance and Action on Violence Against Women at Chancery Place, 675 King Street, Fredericton. 8:00 am Friday, December 6, 2013. This day marks the anniversary of the loss of 14 women who were singled out based on their sex and killed on December 6, 1989 at the École Polytechnique, in what is known as the Montreal Massacre. E-mail Silke.Brabander@gnb.ca or call (506) 444-3024 for more information.

Commemorative walk and Action Friday December 6, 2013 (Bathurst) - In memory of all victims of violence, whether they are still among us or whether their souls have fled to a better world, a walk to commemorate and to take action to end violence will be held on Friday, December 6, at noon. The walk will start in the parking lot of the Holy Family Church, and will be followed by a ceremony at the Bathurst Youth Centre. Come to remember the lost victims, and come to give hope to the survivors!

National Day of Remembrance and Action on Violence against Women- (Riverview) - You are invited to participate in a Candlelight Vigil. Friday, December 6, 2013 (6:30 p.m.) Fr. Dan Bohan Centre. 5 Fatima Drive, next to Riverview Town Hall followed by a candlelight vigil and laying of roses at the monument at Caseley Park. For more information: 506 852-9609

White Ribbon March Fredericton - December 9th , 2013 at 12:15. Officer's Square: Queen St at Regent St, Fredericton NB. White Ribbon is the world's largest movement of men and boys working to end violence against women and girls, promote gender equity, healthy relationships and a new vision of masculinity. There will then be a FREE BBQ! All are welcome, regardless of gender. Website: www.wrcf.webs.com Contact Persons: Jennifer Richard ( j.richard@nb.aibn.com ) Nick Dean ( ndeanj@gmail.com )

Support to Single Parents Inc. 2013 Annual General Meeting - Wednesday, December 11, 2013 at 7:00 pm. La Teraz, 154 Church Street. R.S.V.P by December 6, 2013 admin@supporttosingleparents.ca or (506) 858-1303 ext. 3301

Proposals under the Youth Justice Fund - The Department of Justice Canada is accepting proposals under the Youth Justice Fund: Guns, Gangs and Drugs component for new project proposals to respond to youth involved in the justice system and involved in, or vulnerable to, gun, gang and drug activities.  Projects must target youth who are between the ages of 12 and 17 and currently in conflict with the law, or justice professionals and/or service providers who work with these youth. The Fund generally supports projects for no more than $500,000, for a period of up to three years. Please visit the following web site http://bit.ly/1ftoYzr for more information.

24th Curl for Mental Health - Join us for the 24th Curl for Mental Health on Saturday, November 30th at Thistle St. Andrews Curling Club.  Once again this event promises to be a fun-filled day of curling, lots of door prizes, great music and some fantastic items up for auction.  No experience is necessary.  Call (506) 633-1705 to register your team today!

Financial Assistance to Host Events during Victims Week 2014 - The Government of Canada has made funding available for organizations to host events during National Victims of Crime Awareness Week 2014 (April 6 – 12, 2014). For more information, please visit www.victimsweek.gc.ca .

Status of Women Canada is launching a Call for Proposals - to invite organizations to submit a proposal that aims to eliminate Cyber and Sexual Violence against women and girls. The deadline for applications under this Call for Proposals is 11:59 p.m. Pacific Daylight Time, December 1 , 2013. Please visit our website for more information http://bit.ly/i64QEs

Children's Environments, Health and Well being: Making the Links - Ever wondered  about  the impacts of children's environments on their health and well being? An event of the NB Children's Environmental Health Collaborative
8:30 am to 4:00 pm, Thursday, November 28th 2013, Killarney Lake Lodge, NB.  For more information and to register:  http://bit.ly/17S1mnG

A study on women's experiences of seeking help from the mental health system - To be eligible for the study: 1) you are 19 years of age or older, 2) you left an abusive relationship at least 6 months ago, and 3) you have looked for help for suicide thoughts or attempts from the mental health care system. For more information about the study, and to ask any questions about it, please call or e-mail. Petrea.Taylor@gmail.com (506) 962-4690

Muriel McQueen Fergusson Foundation Gala Dinner 2013: Finding a Voice - Linden MacIntyre - Linden MacIntyre is one of Canada's most-recognizable and respected journalists and a successful author. Over the years MacIntyre has examined stories of violence in many forms, from the brutality and large-scale violence of wars to the destructive nature of intimate partner violence closer to home. The event will be held on November 29 . Ticket price: $150.00 (Charitable receipt of $75.00 will be issued). Contact the foundation office for further information or to purchase a ticket: Telephone: 506-472-5085 Email: mmff@unb.ca

Community Crime Prevention Grants - is presently accepting proposals for funding under its Local Crime Prevention Project Grant Program. This funding opportunity is being provided in the form of a grant of up to $1,000 and it is available to eligible communities and community crime prevention initiatives in New Brunswick. Visit our website for more information and to access an application form: http://www.cpanb-apcnb.ca/en/ .

Family Enrichment Lunch & Learn Series for November - 12:00 noon to 1:00 pm $10 per person (unless otherwise stated). Bring your lunch! Coffee/Tea Provided.
Programs take place at 356 Queen Street, Fredericton. To register, please call (506) 458-8211 or email info@familyenrichment.ca . For more information and a list of topics, visit: http://bit.ly/16J0rjn

Family Law Workshops in November - The classes will be presented in the language indicated. You can click on the topic to get a copy of the poster. Please note you must pre-register to attend these classes. Be sure to check this schedule http:// bit.ly/PZTALN

Parental Leave Beneficiaries

Mothers are the ones to take parental leave in over nine out of ten cases (92%). In 2011, 2,806 women and 238 men in N.B. collected parental leave benefits under the Employment Insurance program, up from 617 and 17 respectively in 1997.

Visit the Equality Profile
and send us your feedback HERE


LIA RENAUD HUMAN TRAFFICKING WALK -
Beth Lyons, Associate Director, YWCA Moncton

On August 2nd 2013, a group of anti-human trafficking activists completed a 280 km walk from Truro to Moncton. The walk was organized to raise awareness of human trafficking activity on Canada's East Coast, particularly the trafficking route that exists between the Halifax and Moncton areas.

The walk was organized by Lia Renaud, a young woman originally from Ontario but now residing in Nova Scotia. Renaud decided to organize the walk after attending an anti-human trafficking conference in Nova Scotia and being inspired by the commitment and energy of those around her. Renaud organized the walk as an individual, unaffiliated with any government or non-governmental organizations, and received significant support from other individuals who joined her.

The walk took a total of 4 days. Renaud and another young woman, Jessica McDonald, from the Milbrook First Nation community near Truro, participated in the entirety of the walk, and a total of 15 individuals from communities they passed through joined in. Participants took turns walking or running distances while a “safety car” followed them and transported participants who were taking a much needed break. Along the way, MLAs, Mayors, and one First Nation Chief witnessed the walk.

By the time the walk concluded, Renaud and McDonald both had muscular and superficial skin injuries, but were in high spirits. Upon their arrival in Moncton, the local YWCA welcomed Renaud, McDonald, and a number of volunteers accompanying them to a small reception where they were provided with the opportunity to speak about human trafficking to local community organizers and the media.

During the reception, Renaud shared an account of human trafficking in Ontario. Renaud spoke of a friend who had been trafficked until just 4 years ago and whose life continues to be in danger because she chooses to speak out about her experience. Renaud explains that her friend was initially groomed for trafficking by a boyfriend and was trafficked for 8 years.

Renaud stressed that human trafficking may not look like what people expect it to and that, increasingly, victims who are trafficked into the sex trade are forced to work in clubs or in homes rather than on the street. McDonald linked the issue of missing and murdered Aboriginal women to human trafficking, as well.

Renaud and McDonald were careful to insist that the walk itself did not dominate the discussion or media coverage, but that the focus remained on the issue of human trafficking. Both women said the walk had been a success and was only a starting point for the work that needs to be done on the issue. “We hope [the walk] will create change and translate into something much bigger,” explained Renaud.
http://bit.ly/1aWiRRO, http://bit.ly/16dOIcM

 

CYBERBULLYING AND THE NON-CONSENSUAL DISTRIBUTION OF INTIMATE IMAGES

At their October 2012 meeting, Federal/Provincial/Territorial (FPT) Ministers responsible for Justice and Public Safety directed senior officials to identify potential gaps in the Criminal Code on cyberbullying and the non-consensual distribution of intimate images and report back to Deputy Ministers. This work was assigned to the Coordinating Committee of Senior Officials (CCSO), Criminal Justice, Cybercrime Working Group (CWG). A Sub-Group on Cyberbullying was established in January 2013, and is co-chaired by the Department of Justice Canada and the Ontario Ministry of the Attorney General.

At their April 24, 2013 meeting, FPT Ministers directed officials to expedite this work and to submit a final report to FPT Deputy Ministers in June 2013. This work was conducted in two parts: the Sub-Group completed the analysis of the issue of cyberbullying in April 2013 and the analysis of the non-consensual distribution of intimate images was undertaken by the CWG and CCSO plenary in April-May 2013.

The Report is divided into two parts: the first part of the report addresses the issue of cyberbullying and includes information relating to the scope of the problem, the impact of cyberbullying on victims, existing legislative and policy responses and options for Criminal Code reform to address the issue.

The second part of the Report addresses the issue of the non-consensual distribution of intimate images and contains information about the scope of the problem, existing Criminal Code responses and options for a new Criminal Code offence.

With respect to cyberbullying, the Working Group considered the scope of the behaviour involved, the existing Criminal Code offences and the jurisprudence interpreting those offences. The Working Group also reviewed academic and other research reports on the issue of bullying and cyberbullying. The Working Group recommends that the Criminal Code be amended to modernize certain existing offences to deal with harassment through electronic media, as well as the investigative powers for law enforcement, to ensure that all acts of cyberbullying carried out through the use of new technologies can be effectively investigated and prosecuted. Should the proposed changes be made, the Working Group concluded that crimes involving telecommunications, such as cyberbullying and the non-consensual distribution of intimate images, could be more effectively and efficiently investigated. The Working Group concluded that existing Criminal Code offences generally cover most serious bullying behaviour and a new specific Criminal Code offence of bullying or cyberbullying is not required. http://bit.ly/14nPIOF

 

STATEMENT OF UN WOMEN EXECUTIVE DIRECTOR PHUMZILE MLAMBO-NGCUKA AT THE SECURITY COUNCIL OPEN DEBATE ON WOMEN

I thank the entire Council membership for demonstrating its determination in today's resolution –resolution 2122 – to put women's leadership at the centre of all efforts to resolve conflict and promote peace.

This resolution is about women's peace leadership. (…)

The report of the Secretary-General on the implementation of the women and peace and security agenda shows progress and good practice over the past year. 

Ninety-three per cent of directives for police components in missions now include specific instructions to address women's security–40 per cent more than last year. 

International Commissions of Inquiry now routinely include gender crimes investigators.

I warmly welcome the appointment of Mary Robinson as the Secretary-General's Special Envoy to the Great lakes region, and thank Aïchatou Mindaoudou Souleymane for her work as Special Envoy for the Darfur process.

We are now seeing what could be described as a ‘new generation' of gender-responsive mediation practice from these and other peace leaders.  Elements of this new practice include: holding early and regular consultations with women leaders and women's rights groups; securing a gender advisor for the mediation team; and ensuring that crimes against women are addressed in ceasefire and peace negotiations.

I include here the efforts this past year of a growing number of senior officials such as Margaret Vogt in the Central African Republic, and Special Envoy Prodi in the Sahel region, to ensure more inclusive and gender-responsive practices.

But the Secretary-General's report shows that gains in women's participation are neither as consistent nor sustained as they should be. 

This year three out of ten peace agreements in UN-supported processes included provisions for women's political participation or protection. http://bit.ly/18thY2J

 

IN PARTING

The only jobs for which no man is qualified are human incubators & wet nurse. The only job for which no woman is or can be qualified is sperm donor.

- Wilma Scott Heide, 1921-85, U.S. nurse, author & social activist, involved in the Pittsburgh Press case that ended the practice of listing separate help wanted ads for men & women, through a 1973 decision of the Supreme Court of the U.S.

 

 

web-edf@gnb.ca
Toll free:
1-877-253-0266
Fax: (506) 453-7977  
www.gnb.ca/women

Women Femmes NB
is sent out twice a month by the provincial government Women's Equality Branch. It provides news related to equality issues, including events, studies, initiatives and information from women's groups, governments, universities, etc.

**Text from non-governmental sources will be published in the language(s) in which it is provided.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     

To unsubscribe, click here. / Pour désabonner, cliquez ici.
Subscribe to Women Femmes NB / Abonnez-vous au bulletin Women Femmes NB
Questions or comments? E-mail us at web-edf@gnb.ca or call 1-877-253-0266
. /
Avez-vous des questions ou des commentaires?
Communiquez avec nous par courriel
web-edf@gnb.ca ou sans frais 1-877-253-0266
Women's Equality Branch | 551 King Street, Suite A | Fredericton, NB E3B 5H1 / Direction de l'égalité des femmes